Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

Découvrez nos derniers communiqués

  • Lombalgie chronique : une infiltration de corticoïdes directement dans le disque intervertébral lombaire des patients diminue la douleur à un mois

    Une équipe AP-HP/Inserm/Université Paris Descartes, sous la direction des Pr Serge Poiraudeau et François Rannou, du service de rééducation-réadaptation de l’appareil locomoteur et des pathologies du rachis à l’hôpital Cochin AP-HP, a mené un essai thérapeutique pharmacologique sur la lombalgie chronique. Ses travaux, publiés ce mardi 21 mars 2017 dans la revue Annals of Internal Medicine, montrent qu’une infiltration de corticoïdes directement dans le disque intervertébral lombaire de patients lombalgiques diminue de manière significative la douleur à un mois.

    22 mars 2017
  • Efficacité du XV de France - Une longue histoire de partage

    Une étude, à paraître ce jeudi 16 mars dans le journal European Journal of Sports Sciences, a décortiqué l’impact du nombre de sélections partagées au sein des Équipes de France de rugby sur chacun de ses matchs, de 1906 à nos jours.

    14 mars 2017
  • Le manque de sommeil altère le cerveau des ados

    Ne pas assez dormir ou se coucher trop tard entraine une diminution du volume de matière grise du cerveau des adolescents. Ces conclusions ont été obtenues par des chercheurs de l'Inserm de l'Unité 1000 "Neuroimagerie et psychiatrie" (Inserm/Université Paris-Descartes/Université Paris Sud) qui ont étudié le cerveau et les habitudes de sommeil de 177 élèves de 14 ans. Ces travaux sont publiés dans la revue Scientific Reports et ont bénéficié du soutien de l'académie de Finlande.

    8 mars 2017


  • Diagnostic des rejets de greffes de cœur : une équipe française démontre l’intérêt d’une nouvelle méthode, le microscope moléculaire

    Une équipe AP-HP/Inserm/Paris Descartes démontre que l’analyse ultra-fine des gènes exprimés par les cellules du cœur par une nouvelle technique appelée « le microscope moléculaire » permet d’identifier de manière précise et très précoce les patients qui présentent un début de rejet de greffe de cœur. C’est la première fois que cette technique est appliquée à large échelle dans le rejet humoral cardiaque. Les résultats de cette étude font l’objet d’une publication le mardi 07 mars 2017 dans la revue Circulation. Ils constituent une avancée majeure pour améliorer la longévité de la greffe cardiaque et par conséquent celle des patients.

    07 mars 2017
  • L’AP-HP diffuse un MOOC sur les innovations en cancérologie

    L’AP-HP a organisé le 31 janvier 2017 une journée dédiée à l’innovation en cancérologie. L’occasion de revenir sur les avancées réalisées dans la prise en charge du cancer à l’AP-HP. Dans la continuité de cette journée, l’AP-HP lance un MOOC sur les innovations en cancérologie. Réalisé en collaboration avec l’Unité de pédagogie numérique en santé de la Faculté de médecine Paris Descartes, il permettra d’informer les professionnels de santé, mais aussi les patients et leurs proches, sur les progrès techniques réalisés en cancérologie à l’AP-HP, du dépistage à la prise en charge thérapeutique des cancers. Il est déjà possible de s’inscrire à ce MOOC qui débutera le 13 mars 2017.

    6 mars 2017
  • Drépanocytose : rémission des signes de la maladie chez le premier patient au monde traité par thérapie génique

    Une équipe dirigée par le Pr. Marina Cavazzana a réalisé à l’hôpital Necker-Enfants malades, AP-HP et à l’Institut Imagine (AP-HP/Inserm/Université Paris Descartes) en octobre 2014 une thérapie génique dans le cadre d’un essai clinique de phase I/II chez un patient de 13 ans atteint de drépanocytose sévère. Menée en collaboration avec le Pr. Philippe Leboulch (CEA/Facultés de médecine de l’université Paris-Sud et de l’université d’Harvard) qui a mis au point le vecteur utilisé et dirigé les études précliniques, ce traitement novateur a permis la rémission complète des signes cliniques de la maladie ainsi que la correction des signes biologiques. Les résultats (suivi de 15 mois après la greffe) font l’objet d’une publication dans le New England Journal of Medicine le 2 mars 2017 et confirment l’efficacité de cette thérapie d’avenir.

    01 mars 2017
  • Un lien entre virus et la vie sexuelle sur Terre

    En identifiant formellement le principal acteur de la fusion entre les deux cellules sexuelles mâle et femelle, des chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS et de l’Université Paris-Descartes, associés à des équipes américaines et allemandes, dévoilent l’origine virale probable de ce processus de fusion, commun à une grande partie des organismes vivants sur Terre. L’étude fournit en outre de nouvelles pistes de recherche à perspective thérapeutique, visant à bloquer cette fusion chez les pathogènes qui y ont recours, comme l’agent du paludisme. Ces résultats sont publiés le 23 février 2017 dans la revue Cell.

    24 février 2017
  • De nouveaux gènes en cause dans l’hypothyroïdie congénitale

    Si l’hypothyroïdie est largement connue du public, ses causes, notamment génétiques, sont loin d’être toutes identifiées. Depuis 1978, l’hypothyroïdie congénitale est dépistée à la naissance sur le buvard qui permet de recueillir une goutte de sang du nouveau-né. Elle touche un nouveau-né sur 3500. Subtilité importante : 35% sont concernés par un problème de la fonction thyroïdienne, et 65% par une anomalie du développement de la glande qui entraîne un trouble de la fonction thyroïdienne. Sur cette majorité des cas, seuls 5% à 10% des patients sont porteurs d’une mutation identifiée comme responsable de la maladie.

    07 février 2017
  • Signature d’un partenariat entre l’EPMT et l’Université Paris Descartes - L’EPMT devient partenaire de PaRéO pour favoriser l’orientation des bacheliers

    L’Ecole de Paris des Métiers de la Table (EPMT) a signé une convention de partenariat avec l’Université Paris-Descartes pour son diplôme universitaire (DU) PaRéO. Il s’agit de présenter et sensibiliser les étudiants du DU PaRéO aux métiers enseignés à l’EPMT et de leur permettre ainsi de trouver et choisir leur orientation.

    2 février 2017
  • Nicolas Jeanjean nommé nouveau Directeur Général des Services de l’Université Paris Descartes.

    Nicolas Jeanjean a pris ce jour ses fonctions de directeur général des services de l’Université Paris Descartes et succède à ce poste à Nicolas Mignan.

    01 février 2017